Mark Zuckerberg, philanthrope ma non troppo

Le patron de Facebook va céder 99% de ses actions à une fondation qu'il vient de créer, pour un total estimé à 45 milliards de dollars. Certes le leg est conséquent, mais la technique utilisée a aussi des avantages.