Gilles Verot a choisi la qualité.

Gilles Verot a choisi son camp.“Par devoir, la passion est venue après”, assure ce Stéphanois, petit-fils et fils de charcutiers. Son commerce ne désemplit pas.