Deutsche Bank : Sigmar Gabriel fustige des « dirigeants irresponsables »